La discrimination continue

Publié le par Aimé Richard

Lors de l'examen du permis de conduire, Keurtyce Essamkwass rappeur gabonais ultra engagé a été victime d'une discrimination du fait qu'il arbore un look de rastaman. Aujourd'hui,  je trouve que jouer avec les gens du fait de leur apparence est vraiment rétrograde. En quoi ses cheveux posent-ils un problème de sécurité? Les gens dès qu'on leur donne un petit pouvoir se permettent de rendre la vie des autres plus difficile. Souvent, les gens se font agressé ou se retrouve bloqué et on se demande se qui nous arrive. Chacun a son tour de gloire. Ces personnes doivent savoir qu'un jour les autres auront aussi les moyens de se venger.

Commenter cet article

Roselyne 22/12/2010 20:41


serait ce un appel à la vengeance?
ce que tu dis n'est pas faut du tout mais on pas sans ignorer que l'apparence physique est un facteur non négligeable meme s'il est dit et reconnu trompeur.