UN ANGE A FRAPPÉ À MA PORTE

Publié le par Aimé Richard

Alors que je broyais du noir

Et que l’espérance allait échoir

Un ange frappa à ma porte

Sa lumière chassa mon air maussade

Du coup, mon visage devint sade

Quand cet ange frappa à ma porte

Plusieurs décennies à l’attendre

Maintenant, je me noyais dans son regard tendre

Quand cet ange frappa à ma porte

Comme un miracle, ce fut intraduisible

Comment vous dire, ce fut indicible

Quand cet ange frappa à ma porte

D’un signe de la main, je l’invitai à entrer

Car j’eus vraiment du mal à parler

Quand cet ange frappa à ma porte

À peine assis, que je déballai mes doléances

Espérant qu’il solutionnerait mes souffrances

Mais dépourvu de toute élégance

Incurieux de la litanie de mes doléances

L’ange se leva en toute indifférence

Prit la porte en signe d’irrévérence

Quand cet ange frappa à ma porte

Il laissa mon cœur tout en lambeaux

Expédiant ma joie de vivre au tombeau

Maudit soit le jour où cet ange frappa à ma porte

Si vous le croisez, dites-lui qu’il évite ma porte

Que tout le bien qu’il m’a pris, qu’il l’emporte 

Et qu’aujourd’hui je suis devenu une âme plus forte

Commenter cet article